Accueil | POLITIQUE » Babacar Justin Ndiaye : « Il était illusoire d’envisager (...)

Babacar Justin Ndiaye : « Il était illusoire d’envisager un scrutin impeccable au Mali »

alkuma.info, samedi 18 août 2018

Le déroulement de l’élection présidentielle au Mali peut être considéré comme une performance voisine du miracle. Selon le politologue Babacar Justin Ndiaye, il était illusoire d’envisager un scrutin impeccable dans un pays aussi esquinté que le Mali. Rien à voir cependant avec le Sénégal.

Comment analysez-vous le déroulement de l’élection présidentielle au Mali ?

Au vu du faisceau très épais de défis qui coincent le Mali, le déroulement assez heurté mais abouti du scrutin peut être apprécié comme une performance voisine du miracle. Bien entendu, une pluie de critiques s’est abattue sur le ministère de l’Administration territoriale, sur la Cour Constitutionnelle, sur la Délégation Générale aux Elections – coiffée par le fameux Général Sangaré – et sur la CENI, pourtant mixte et paritaire dans sa composition.

Dans le détail, on a pointé les bourrages d’urnes, la descente musclée de la Sécurité d’Etat, sur ordre du Général Moussa Diawara, au QG de l’opposant Soumaïla Cissé etc. Bref, tout un magma de magouilles et d’entorses à la Loi électorale qui ont installé un climat de suspicion. Malheureusement, ces ratés étaient prévisibles et normalement prévus par les protagonistes de la vie politique malienne. Dans un Mali si grandement esquinté, il est illusoire d’envisager une élection aussi impeccable qu’au Botswana ou au Danemark.

Par ailleurs, les consignes n’ont pas été ouvertement données, mais habilement voire secrètement orientées vers IBK, pour le second tour. Cheick Modibo Diarra a une inclinaison pour IBK, conformément au choix de son beau-père, l’ex-Président Moussa Traoré ; tandis que le milliardaire Aliou Boubacar Diallo a privilégié les calculs, dès que son ambition a sombré au premier tour. Comme tout homme d’affaires, il redoute l’épée de Damoclès fiscal au-dessus de sa tête.

L’impôt étant une arme de destruction massive entre les mains d’un Président réélu et revanchard. De leurs côtés, les électeurs maliens, bien avisés et imprégnés des réalités, ont lucidement interprété la neutralité de façade des « faiseurs de roi » et massivement voté en faveur d’IBK. D’où son score semi-fleuve de 67,17%.

Les résultats donnent IBK vainqueur, mais le camp de Soumaïla Cissé conteste. Sur quoi cela pourrait déboucher ?

Comme en 2013, Soumaïla Cissé conteste les résultats. Donc refuse sa défaite. Cette fois-ci, l’ancien Président de la Commission de l’UEMOA conteste avec plus de vigueur, de virulence et de vivacité. Depuis quelques heures, Soumaïla Cissé a lancé à Bamako, les caravanes contre la fraude. Ce sont des foules en colère et en balade dans la capitale et prochainement dans les régions. En vérité, Soumaïla Cissé a, dès l’amorce du second tour, joué sur deux tableaux : la participation et la déstabilisation.

Sur le tableau de la participation, il a engrangé un succès relatif, car son score a arithmétiquement évolué le 12 août comparativement au 29 juillet. Au chapitre du bras de fer, le leader de l’URD possède-t-il les moyens et les leviers d’une action d’envergure contre le gouvernement d’IBK ? Le rapport de forces post-électoral est globalement favorable à IBK.

D’autant plus que les salons et les chancelleries de Bamako bruissent de tractations entre le candidat malheureux Aliou Diallo et l’Exécutif, dans la perspective d’un gouvernement d’union nationale plus apte à résoudre les sérieux problèmes du Mali. Une démarche que piloterait le Premier ministre Soumeyla Boubèye Maïga, désireux d’être reconduit après la cérémonie d’investiture du 4 juillet.

Ne risque-t-on pas de voir le Mali sombrer dans le chaos, avec une exacerbation de la violence ?

Le Mali frôle déjà l’abîme. Tellement il est éprouvé et ébranlé dans ses fondations territoriales, institutionnelles et communautaires. Si l’on y ajoute l’Accord d’Alger, qui est si mauvais qu’on le surnomme « le Linceul d’Alger », on obtient le tableau complet de toutes les inquiétudes et de toutes les incertitudes, à très moyen terme.

Soumaïla Cissé est sûrement un patriote très conscient de la conjoncture de son pays. Pour répondre à la question, je signalerai que les leviers d’une déstabilisation sont endogènes et exogènes. Certaines interférences extérieures et occultes peuvent négativement opérer dans un contexte post-électoral déjà explosif. Or, le Mali est grandement inondé d’armées étrangères et de convoitises étrangères.

Est-ce que le même scénario pourrait se produire au Sénégal ?

Les différences plurielles répondent à votre question. Le Mali est en guerre. La partie non contrôlée ou mal contrôlée de son territoire est plus vide et plus vaste que le reste du pays. Une dizaine d’armées étrangères sont présentes sur le sol malien, soit sous le drapeau de BARKHANE, soit sous la bannière de la MINUSMA. Soit en marge des deux, comme les unités mauritaniennes et tchadiennes qui grouillent dans le G5 Sahel.

Rien à voir avec le Sénégal, qui a la maitrise de son espace. Dans la plus petite sous-préfecture du Sénégal, les scrutins sont organisés en présence de l’administration, des partis et de la presse. D’un point de vue strictement politique, la comparaison tient difficilement la route, car le Sénégal a une tradition de consignes claires et nettes.

Au deuxième tour, les partis ne logent jamais les deux candidats à la même enseigne. D’habitude, Ils trucident électoralement le Président sortant et candidat à sa propre succession. Le syndrome malien reste malien par rapport au Sénégal.

Source : igfm.sn


recommander cet article
  • gplus
  • pinterest

Commenter cet article

Ecoutez la radio Alkuma FM

Répertoires des collectivités locales

Régions Districts Collectivités Locales

PRENOM ET NOM MAIRE TEL EPHONE PRENOM ET NOM PDT CONSEIL DEPARTEMENTAL TELEPHONE

Tambacounda Bakel Bakel IBRAHIMA SALL 77 558 52 50

IBRAHIMA DIALLO 77 447 99 20, Conseil Départemental Bakel

Tambacounda Bakel Diawara SOULEYMANE BOMOU 77 652 92 12

Tambacounda Bakel Moudéry Fousseynou NDIAYE 77 511 69 53

Tambacounda Bakel Gabou BOCAR AMADY SY 77 178 25 53

Tambacounda Bakel Ballou CHEIKHNA CAMARA 77 847 84 45

Tambacounda Dianké Makha Bani Omar SYLLA 78 212 03 41

Djimo SOUARE Conseil départemental Goudiry 77 176 33 04

Tambacounda Dianké Makha Dougué Baba NDIAYE 77 177 73 69

Tambacounda Dianké Makha Dianké Abdourahmane DIALLO 77 313 00 88

Tambacounda Dianké Makha Komoti Birahima BA 77 519 98 44

Tambacounda Dianké Makha Boutoucoufara Mamadou Trois BA 77 164 45 23

Tambacounda Dianké Makha Koussan Alassane DIALLO 77 564 44 39

Tambacounda Goudiry Goudiry TIEDEL DIALLO 77 408 78 95

Tambacounda Goudiry Boyguel Bamba SEYDOU DIENG 77 504 23 63

Tambacounda Goudiry Bala SEYDOU YATASSAYE 77 525 61 83

Tambacounda Goudiry Koar AGANDA SAKHO 77 632 54 31

Tambacounda Goudiry Koulor KEBA WALANE 77 175 74 33

Tambacounda Goudiry Sinthiou Bocar Aly SAMBA WEYO DIALLO 33 984 46 81

Tambacounda Goudiry Sinthiou Mamadou Boubou Adama Ndome 77 958 10 98

Tambacounda Goudiry Kothiary ABDOULAYE KANTE 77 543 37 23

Tambacounda Goudiry Goumbayel Younoussa Sall 77 578 98 18

Tambacounda Kidira Sinthiou Fissa Abdramane BA 775735653

Ibrahima DIALO 776493743, Bakel Conseil Départemental

Tambacounda Kidira Bélé Amady Sy 773046232

Tambacounda Kidira Gathiary Diadié SAWANE 771406162

Tambacounda Kidira Médina Foulbé Sory DIALLO 779573562

Tambacounda Kidira Sadatou Amadou DIALLO 775202976

Tambacounda Kidira Toumboura Fodé Seny DIAKITE 779177839

Tambacounda Kidira Kidira Demba THIAM 776243497

Tambacounda Koumpentoum Koumpentoum Sidy Traoré 702009050

Omar Sy 773612819, Kempentoum, Conseil départemental

Tambacounda Koumpentoum Malème Niani Sirimang Sall 775039751

Tambacounda Koumpentoum Bamba Thialène Ibrahima Ndiaye 779923304

Tambacounda Koumpentoum Ndame Aboubacry Diallo 776870266

Tambacounda Koumpentoum Kahène Boubacar Baldé 773012396

Tambacounda Koumpentoum Méréto El hadji Ba 776090781

Tambacounda Koumpentoum Kouthiaba Wolof Abdoulaye Ba 772284681

Tambacounda Koumpentoum Kouthia Gaïdy Lamo Diallo 773607675

Tambacounda Koumpentoum Pass Koto Hamady Barry 776217120

Tambacounda Koumpentoum Payar Talla Sow 776091939

Tambacounda Makacolibantang Makacolibantang Khouréchi THIAM 774505125

Tambacounda Makacolibantang Ndoga babacar Oumar DEME 775786931

Tambacounda Makacolibantang Niani Toucouleur El hadji Seydou BA 777303163

Tambacounda Tambacounda Tambacounda Mame Balla LO 709 196 453

Sina Cissokho 775503186, Tambacounda, Conseil Départemental

Tambacounda Tambacounda Missirah Sény SYLLA 77 57347 51

Tambacounda Tambacounda Dialacoto Bafodé DRAME 707 906 795

Tambacounda Tambacounda Koussanar Boubacar BA 776399306

Tambacounda Tambacounda Nétéboulou Issa SIGNATE 704003080

Tambacounda Tambacounda Sinthiou Malem Saliou BA 775555990

Région de Kédougou

Kédougou Kédougou Kédougou Mamadou Cissé 78 165 38 71

Lesseyni Sy 77 561 64 69, Conseil départementalm Kédougou

Kédougou Kédougou Bandafassi Mamadou Yoro Ba 77 723 71 62

Kédougou Kédougou Tomboronkoto Nfaly Camara 77 708 93 90

Kédougou Kédougou Dimboli Fodé Keita 77 457 55 82

Kédougou Kédougou Ninéfesha Dondo Keita 77 70718 12

Kédougou Kédougou Fongolimbi Samba Camara 778 201 41 71

Kédougou Kédougou Dindéfélo Kikala Diallo 77 301 19 95

Kédougou Salémata Salémata Kamassy Camara 77 223 04 40

Mamadou Sall 77 726 04 67, Conseil Départemental Salémata

Kédougou Salémata Ethiolo Gabriel Thiara Boubane 77 414 12 49

Kédougou Salémata Dar Salam Ndané Gassama 77 107 37 47

Kédougou Salémata Dakately Souïbou 77 048 20 49

Kédougou Salémata Kévoye Al gassimou Sy 77 214 13 68

Kédougou Salémata Oubadji Thionta Bonang 77 578 11 13

Kédougou Saraya Saraya Gouda SOUMARE 771469848

SADIO DANSOKHO 772435372, Conseil départemental, Saraya

Kédougou Saraya Khossanto MAMADY CISSOKHO 774137463

Kédougou Saraya Madina Baffé BABA NIAKHASSO 781913877

Kédougou Saraya Missira Sirimana DIMAMADI CISSOKHO 776303123

Kédougou Saraya Bembou MADY DANFAKHA 774241799

Kédougou Saraya Sabodala MAMADOU CISSOKHO 775991762

Gendarmerie Légion Est

33 981 28 77

Brigade routière 33 981 28 77 ou 77819 88 95
Brigade des recherches 33 981 28 78 ou 77819 88 91
Infirmerie 77819 88 76

33 981 10 36 ou 77638 83 54

Brigade de Tambacounda 33 981 10 07 / 77 819 88 87
Brigade de Koumpeuntoum 33982 21 32 / 77 819 88 99
Brigade de Dialocoto 33 982 36 04 / 77 819 89 03
Poste de Gouloumbou 77 819 89 10
Poste de Makacoulibantang 77 819 89 07
Poste de Koussanar 77 819 89 08
Escadron Mobile de Tambacounda 77 819 88 83

33 983 55 24 / 77638 83 54

Brigade de Bakel 33 983 51 06 / 77 819 89 11
Brigade de Kidira 33 983 11 02 / 77 819 88 99
Brigade de Kéniéba 33 983 51 08 / 77 819 89 24
Poste de Goudiry 33 983 71 07 / 77 819 89 20
Poste d’Aroundou 77 819 89 54
Poste de Goumbayel 33 983 93 45 / 77 819 89 52
Escadron de Surveillance et d’Intervention 77 450 47 21

Administration territoriale

Pharmacie de garde

Semaine du 21 au 27 Décembre 2015

Pharmacie Thiaala Av Léopold Sédar Senghor. Face SGBS : Tel : 33 981 13 23

Pharmacie Marché : Marché Central : Tel : 33 981 10 23

Source : alkuma.info

Vidéo

Audio