Ecoutez la voix du Sénégal Oriental, Alkuma FM, 107.0

Spectr News Theme
Sport

Tambacounda-Navetane 2018 : Fraude et violence tuent le championnat populaire à petit feu

19/09/2018

Par Sadio SYLLA, Commentaire !

Au cours de cette année 2018 beaucoup d’équipes de Tambacounda ont été pris la main dans le sac pour des histoires de papiers frauduleux. En illustration l’ASC Salikénié a été disqualifiée des phases nationales qui se tenaient à Kolda pour une fraude sur l’identité d’un de ses joueurs alors que les juniors avaient validé leur ticket pour les huitièmes de finales.

En outre, l’ASC Santos une grosse cylindrée du navétane à Tambacounda a été suspendue cette année pour le même motif. Santos a fait jouer un joueur qui a pris part à des rencontres sous trois noms différents. Ce qui est contraire à l’article 16 et 17 du règlement intérieur (RG) du mouvement navétane. Des actes qui ont finis de susciter la frustration dans beaucoup d’ASC.

Non à la violence

Le football qui est par excellence une fête se transforme parfois en violence. C’est par des jets de sachets d’eau, des coups de points et des gifles que se terminent les rencontres au stade régional de Tambacounda. Comme se fut le cas après les rencontres Diocko – Manko ; Mbolomi - Amis du Rail et la dernière rencontre émaillée de violence en date est celle opposant Asc Gounass à Asc Renaissance.

Des actes qui entament sur la cohabitation entre populations jusque dans les quartiers entrainant la discorde et la division. Pire les violences au stade se déportent jusque dans les maisons et les mamans s’en mêlent.

Le navétane a fini de créer des jeunes qui se regardent en chien de faïence allez voir les relations et échanges conflictuelles entre fan’s de l’ASC Gounass et ceux de Santos ou encore Diocko et Manko.

L’arbitrage est souvent décrié et fustigé par les ASC, les poussant à s’attaquer aux hommes en noire qui se trompent puisque nul n’est infaillible.

Faut-il repenser le navétane à Tambacounda ou encore changer d’hommes en tous cas le championnat populaire semble être en péril…

Source :alkuma.info

Pub test