Ecoutez la voix du Sénégal Oriental, Alkuma FM, 107.0

Spectr News Theme
ECONOMIE

Dossier 2 – PMC - Formation : Miser sur le renforcement de capacités et l’apprentissage pour avoir des travailleurs performants

13/03/2019
Maké

La formation a été dans le management une préoccupation majeure des dirigeants de PMC. Car, la direction a exprimé dès le départ la volonté de miser sur la main d’œuvre locale et qui parle de main d’œuvre locale dit de même que des besoins de formation seront énormes. Qu’il est nécessaire d’accompagner les jeunes recrutes par PMC par des modules dans le but de renforcer leurs capacités et mieux contribuer à la production.

« Dès la phase de construction, PMC et ses sous traitants ont placé la formation des jeunes de la localité au centre de leur préoccupation. Et moi même qui vous parle, j’ai été recruté un an avant le début des opérations pour préparer le terrain. Quand je suis arrivé, j’ai réussi à mettre en place, avec l’appui de tous les départements une politique de formation qui dans la pratique est alignée dans la vision de PMC en termes de renforcement de capacités », a expliqué M. Seck.

Ainsi, lors de la phase de construction de l’usine, 2400 heures ont été consacrées à la formation des nouveaux recrus de la localité. Plusieurs personnes ont bénéficié de formation qualitative pour intégrer les équipes.

Offres de formations

Le Coordinateur Omar Seck a indiqué que PMC a offert 2 types de formation à ses employés recrutés au niveau local. Le premier, c’est la santé et la sécurité au travail. Deuxièmement, il y a les formations sur les métiers qui se font sur le terrain : apprentissage dans la pratique. Il a été formé ainsi plusieurs employés dans les filières suivantes : mécanique, électricité, opérateur de machines. Cette année, vont démarrer les formations en langues (français et anglais) et sur le management.

Pour l’année 2018, le service dirigé par Omar Seck a réalisé 3800 heures de formation. Toujours dans le cadre des réalisations, PMC a offert à une vingtaine d’étudiants de la commune de Tomboronkoto et de Kédougou des stages de perfectionnement au niveau l’entreprise.

Les perspectives

Pour l’année 2019, PMC a encore une grande ambition de renforcer les capacités de ses employés dans les filières précitées en vue de les rendre plus performants. Une enveloppe importante sera consacrée à la formation. Et, environ 50 modules seront délivrés.

En dehors des filières classiques, cette année, il a été décidé d’ajouter de nouveaux modules comme le management et le leadership, l’informatique et les langues notamment la langue française pour les expatriés et la langue anglaise pour les nationaux.


Partenariat avec le lycée technique de Kédougou

Omar Seck a souligné qu’il est prévu un partenariat avec le lycée technique de Kédougou pour continuer un projet pilote majeur démarré l’année dernière visant à former des jeunes de la localité dans les filières comme la mécanique, l’électricité, le pneumatique, le génie civil, l’hydraulique…

« Ce matin, (Ndlr samedi 26 janvier 2019), j’ai reçu la première mouture du projet pour former ces jeunes qui pourront après faire valoir leurs compétences partout. PMC envisage aussi d’octroyer des bourses d’excellence à certains élèves et étudiants de la commune de Tomboronkoto », a-t-il noté.

Source:alkuma.info

Pub test