Ecoutez la voix du Sénégal Oriental, Alkuma FM, 107.0

Spectr News Theme
SANTE

Manifeste du 1er mai 2019 : Alliance des Syndicats Autonomes de la Santé AND GUEUSSEUM

30/04/2019
Maké

L’année 2018, déclarée année sociale, a paradoxalement commencé par une série de luttes pour finir par une lueur d’espoir pour les travailleurs dans les secteurs de la santé et de l’action sociale et des collectivités territoriales suite à la mémorable rencontre avec Monsieur le Président de la République.

Cette longue lutte de AND GUEUSSEM (17 plans d’actions) est la réaction à une série d’agressions et de provocations orchestrées par les autorités et leurs bras armés tendant à tout faire pour brimer de vaillants travailleurs dévoués au seul service des populations.

2018, des milliers de travailleurs ont fait l’objet d’intimidations, de menaces et même de sanctions administratives arbitraires, alors qu’ils faisaient face à une logique de dilatoire, de diversion et de division du Gouvernement pour l’application des accords réalistes et réalisables qu’il avait signés.

En 2018, à cause de la rupture d’égalité dans le traitement des travailleurs, plusieurs mères et pères de famille ont été constamment et irrégulièrement privés de salaires et des accessoires du salaire et même, comble du sort, d’indemnités de départ à la retraite pendant que d’autres faisaient l’objet de coupures de salaire, ce qui a considérablement réduit leur pouvoir d’achat et mis en insécurité leurs enfants sevrés, par moment, du droit d’étudier comme leurs semblables.

C’est aussi en 2018 que ces mêmes milliers de travailleurs constitués de contractuels (JICA, GAVI et Cobra) et de communautaires, employés par l’Etat ou ses démembrements, trimant dans les zones les plus difficiles et les plus éloignées, ont été dénués de couverture sanitaire et de protection sociale.
Face aux dérives et au pourrissement et consciente de ses responsabilités historiques, AND GUEUSSEUM s’est dressée comme un seul homme pour combattre l’injustice et l’arbitraire en s’inscrivant dans la durée par de nombreux plans d’actions murement réfléchis.

Née en novembre 2017 de la vision commune du SUTSAS et du SUDTM et rejointe par le SAT-Santé/D, l’Alliance des Syndicats Autonomes de la Santé (ASAS) AND GUEUSSEUM a mené le combat pour prendre en charge les préoccupations des travailleurs de la santé et de l’action sociale et de ceux des collectivités territoriales dans une plateforme revendicative minimale.

Ainsi, les résultats se passent de commentaires avec entre autres la création de nouveaux corps dans le secteur public de la Santé, la Signature de huit (08) décrets portant organisation des corps de la Fonction Publique territoriale, la modification du décret n°95-176 du 14/02/95 modifiant le décret n°79-208 du 03/03/79 portant répartition de l’enveloppe des travaux pour heures supplémentaires pour une actualisation du mode de paiement conformément au protocole d’accord Gouvernement/SUTSAS du 14/02/2014, le déblocage par Monsieur le Premier Ministre d’une enveloppe de cent millions pour le paiement des indemnités de départ à la retraite des agents redéployés des collectivités territoriales.

Par ailleurs AND GUEUSSEUM salue la séparation des fonctions « d’acheteur et de vendeur de soins » par le Ministère de la santé et de l’action sociale par la migration de l’ACMU vers le Ministère du développement communautaire réglant ainsi la problématique de son ancrage, de même que l’érection de la Direction générale des établissements de santé (DGES) en lieu et place de la DES et exige du Gouvernement un accompagnement idoine de la réforme hospitalière.

L’audience du 11 janvier 2019 avec Monsieur le Président de la République, a permis, avec ses instructions, à l’ASAS SUTSAS-SUDTM-SAT-Santé/D AND GUEUSSEM de sauver tous les contrats des programmes JICA, GAVI et Cobra dont la résiliation avait été minutieusement ourdie. Cerise sur le gâteau avec une perspective d’enrôlement des contractuels dans la Fonction publique dans la limite des quotas disponibles.

L’ASAS AND GUEUSSEUM félicite l’ensemble des travailleurs pour la détermination et la mobilisation sans faille dont ils ont fait preuve et les engage à rester vigilants pour la matérialisation des points ci-dessous :

 Ouverture de négociations pour un système de rémunération juste et équitable pour les agents de l’Etat ;

 Signature du décret portant Organigramme-Type des Collectivités territoriales ;

 Révision de la gouvernance de l’Hôpital Abass NDAO ;

 Réintégration des camarades abusivement licenciés à l’Hôpital Régional de Kaolack ;

 Matérialisation des instructions de Monsieur le Chef de l’Etat dans le cadre du programme de logements sociaux SUTSAS-NAMORA ;

 Recrutement du personnel communautaire (ASC) recensé par le MSAS ;

 Recrutement par les EPS des « prestataires » des Etablissements publics de Santé ;

 Organisation des assises sur les urgences médicales et chirurgicales ;

 Création du Conseil de l’Ordre des Sages-femmes d’Etat du Sénégal ;

 Création du Conseil de l’Ordre des Infirmières et Infirmiers d’Etat du Sénégal ;

 Création du statut du médecin praticien ;

 Erection des Direction régionales de la santé et de l’action sociale ;

 Erection des Direction départementales de la santé et de l’action sociale ;

 Application du décret n°2016-404 du 06/04/2016 portant statut spécial du personnel des Etablissements publics de Santé ;

 Ouverture des filières de formation en master à l’ENDSS pour l’année académique 2017-2018 ;

 Régularisation de la situation administrative des techniciens supérieurs ;

 Régularisation de la situation administrative des aides sociaux dont le corps est érigé en extinction ;

 Régularisation de la situation administrative des prothésistes dentaires et des préparateurs en pharmacie ;

 Porter le nombre d’années de formation des Assistants infirmiers et des Assistants dentaires à BFEM + trois (03) ans ;

 Basculement des agents non fonctionnaires de l’Etat (IPRES) dans le Fonds national de Retraite (FNR) ;

 Couverture médicale totale (5/5) pour les agents du Ministère de la Santé et de l’Action sociale à la retraite ;

 Octroi de parcelles à usage d’habitation.

 Révision du décret portant Comité de Développement Sanitaire (CDS) ;

 Remboursement des factures dues par l’Agence de la Couverture Maladie universelle (ACMU) aux structures sanitaires ou hospitalières et établissement d’une politique de ciblage des bénéficiaires tout en revisitant l’ancrage de l’ACMU ;

 Octroi d’une indemnité de logement à tous les travailleurs de la santé et de l’Action sociale ;

 Inclusion de l’indemnité de risque dans la liquidation de la pension de retraite ;

 Paiement du fonds de motivation national des agents des Etablissements publics de Santé (EPS) de niveau 1 et 2 ;

 Paiement des bourses de spécialisation médicale et autres catégories socioprofessionnelles ;

 Adoption d’un mode de rémunération pour les PCA et Directeurs d’EPS ;

 Octroi de prêt DMC aux contractuels des EPS.

Vive les travailleurs du monde entier, Vive AND GUEUSSEUM, Vive la fête du travail !

Pub test