Ecoutez la voix du Sénégal Oriental, Alkuma FM, 107.0

Spectr News Theme
ECONOMIE

Kolda- DER : Pape Amadou Sarr promet d’injecter 5 milliards F Cfa par an dans l’agriculture sénégalaise

1er/09/2019
Maké

Par Moustapha GUIRASSY

Le Délégué Général à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER), M. Pape Amadou Sarr a indiqué, lors de sa tournée en Casamance à l’étape de Kolda, qu’il s’engage à mettre au minimum 5 milliards francs Cfa à la disposition des producteurs sénégalais pour d’une part relever le défi de l’autosuffisance alimentaire et d’autre part, arrêter les importations. Outre la SODAGRI, la DER envisage d’accompagner des structures comme la SAED et la SODEFITEX.

« Avec la pluviométrie, les espaces verts et les terres fertiles que nous avons, le Sénégal ne doit plus importer de produits alimentaires. Il suffit de mettre à la disposition des producteurs des semences de qualité, des intrants, le matériel agricole, en assurant aussi la transformation, nous pourrions consommer local et expoter le surplus dans la sous région. C’est un défi qui nous interpelle. Je prends l’engagement d’injecter au minimum 5 milliards francs Cfa par an dans l’agriculture pour accompagner les producteurs », a soutenu, M. Pape Amadou Sarr, le patron de la DER.

Il a rappelé que la DER a été mis en place, depuis l’année dernière, par le Chef de l’Etat, M. Macky Sall pour accompagner les femmes et jeunes entrepreneurs.

M. Sarr a précisé que la région de Kolda a déjà bénéficié des financements de la DER. L’enveloppe dépasse un milliard francs Cfa. Et voici la répartition : le département de Kolda a obtenu 401 millions de F Cfa pour 1243 bénéficiaires, le département de Vélingara, 417 millions F Cfa pour 1600 bénéficiaires et le département de Médina Yoro Foula, 139 millions F Cfa pour 456 bénéficiaires.

Pour la présente saison des pluies, la DER et la SODAGRI ont mutualisé leurs forces dans l’intention de permettre aux producteurs d’accéder facilement aux financements. Ainsi, avec 5000 hectares emblavés au niveau du bassin de l’Anambé, les producteurs se disent satisfaits de cette initiative qui ne peut qu’atténuer leurs difficultés. Ils promettent des rendements records cette année.

Dans son adresse, le Directeur Général de la SODAGRI, M. Alpha Bocar Baldé, a déclaré que la riziculture pluviale qui a actuellement un potentiel énorme, peut jouer un rôle déterminant dans la production nationale en riz. M. Baldé s’est félicité de son partenariat avec la DER.

Source :alkuma.info

Pub test