Ecoutez la voix du Sénégal Oriental, Alkuma FM, 107.0

Spectr News Theme
Collectivités Locales

Kolda : Le Projet Tiers – Sud s’engage dans la professionnalisation des producteurs pour accroitre leurs rendements

19/09/2019
Maké

Par Moustapha GUIRASSY

La création et la mise en place des comités de gestion en économie rurale. C’est une initiative du projet Tiers-Sud qui a regroupé, ce jeudi 19 septembre 2019, dans un hôtel de la place à Kolda, des acteurs de la Casamance et du Sénégal Oriental.

Dr Abiboulaye Sidibé, Directeur Régional du Développement Rural de Kolda (DRDR) a déclaré qu’on a toujours tendance à mettre l’accent sur l’aspect production, l’aspect rendement alors que cet aspect structuration, organisation des producteurs, est extrêmement important.

« C’est une étape qui doit venir avant de penser à booster les rendements dans nos zones de production. La rencontre d’aujourd’hui nous permettra d’assurer une professionnalisation des organisations de producteurs qui sont dans la région naturelle de Casamance et du Sénégal Oriental », a expliqué Dr Sidibé.

Après s’être félicité de l’initiative, le conseiller technique du Directeur Général de la SODAGRI qui représente en même temps le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a affirmé : « nous sommes dans une logique de professionnalisation et d’autonomisation des producteurs. Il faudrait qu’on ait des producteurs tributaires d’exploitations fortes qui puissent aller à travers leurs productions dans le sens d’atteindre des objectifs. Pour cela, il faut une structuration bien déterminée, une bonne prise en charge de leurs demandes. Il faudrait un meilleur cadrage du fonctionnement des exploitations agricoles ».

Le projet Tiers -Sud est un projet qui travaille, dans la région de Kolda sur les filières essentielles que sont : le riz, le maïs, la banane et le lait. Son Coordonnateur du Projet Tiers-Sud Beydaare, M. Abou Niang Thiam a indiqué que ce matin, « nous sommes revenus dans le cadre de la validation d’une étude qui avait été faite dans le cadre de la mise en œuvre des centres de gestion en économie rurale dans la zone Tiers-sud ».

Il a poursuivi que c’est un outil important pouvant participer à l’autonomisation des différents groupements et fédérations tout en sachant que c’est aussi un outil qui cadre avec les stratégies nationales de l’Etat du Sénégal en matière de situation, organisation à travers le ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural portant sur la professionnalisation des producteurs avec la mise en place des chambres consulaires.

Source : alkuma.info }

Pub test