Ecoutez la voix du Sénégal Oriental, Alkuma FM, 107.0

Spectr News Theme
ECONOMIE

Financements de la DER : La région de Tambacounda affiche un taux de remboursement de 72 %

4/10/2019
Maké

Les financements octroyés par la Délégation générale à l’entreprenariat rapide (DER) des jeunes et des femmes ont été remboursés à hauteur de 72% dans la région de Tambacounda, où, par conséquent, seuls 28 % des montants prêtés restent encore impayés.

En 2018, la DER avait injecté dans cette région 1 milliard 247 millions 106 mille FCFA pour financer 3.225 projets de jeunes et de femmes.

‘’La prévision pour la région de Tambacounda était de 854 millions 547 mille FCFA, bénéficiant ainsi d’un taux d’absorption de 146%. La hausse de cette enveloppe s’explique par l’indice de pauvreté et la nécessité d’appui pour la mise en place de projets structurants’’, a avancé le ministre délégué à la DER, Pape Amadou Sarr.

Il s’exprimait lors d’un Comité régional de développement sur l’évaluation de la première phase de financement de la DER dans le cadre de la mission de suivi dans les 14 régions du pays.

Pape Amadou Sarr a rappelé que les actions de recouvrement dites ‘’4P’’, c’est-à-dire préfet, police, procureur, prison, ne concernent que ‘’ les bénéficiaires de mauvaise foi qui ont signé des contrats et refusent de rembourser sans raison valable’’.

A ce titre, le gouverneur de la région de Tambacounda, Oumar Mamadou Baldé, s’est félicité des taux honorables d’absorption et de remboursement. Et il a invité les bénéficiaires à reverser les crédits contractés avant que ne sévisse l’autorité.

‘’Le niveau de remboursement acceptable signifie que les jeunes et les femmes ont fait preuve de patriotisme. Ils ont compris qu’il ne s’agit pas de fonds donnés gratuitement ; plutôt ce sont des ressources tirées sur des impôts des Sénégalais pour satisfaire ces deux catégories de la société’’, a-t-il magnifié.

Mieux, le Gouverneur a indiqué qu’une femme de Tambacounda, bénéficiaire du financement de la DER, a déjà remboursé son prêt deux mois avant l’échéance. Et, pour la citer en exemple, Oumar Mamadou Baldé envisage de la recevoir sous peu.

Pour la seconde phase, la DER prévoit d’injecter trois à quatre milliards FCFA durant les prochaines années (2019 - 2022) dans la région de Tambacounda pour le financement de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, de l’artisanat, des transports et des services afin d’accompagner les jeunes et les femmes.

Source:alkuma.info avec APS

Pub test