Ecoutez la voix du Sénégal Oriental, Alkuma FM, 107.0

Spectr News Theme
ECONOMIE

Tambacounda : 323 jeunes enrôlés dans le programme Ecole-Entreprise

17/01/2020
Maké

Le Programme Ecole-Entreprise a enrôlé 323 jeunes du département de Tambacounda sur 1 264 postulants, a indiqué, vendredi, le ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat, Dame Diop.

« Le projet a fait un enrôlement de 323 jeunes pour 1 264 faces prospectées par l’équipe de projets. C’est un signal fort qui montre qu’ils sont intéressés par ce projet permettant d’avoir un métier et un accompagnement de l’Etat pendant toute la formation’’, a-t-il dit au sortir un comité régional de développement.

Le programme Ecole-Entreprise sera également mis en œuvre dans les départements de Koumpentoum, Bakel et Goudiry. « Nous allons présenter les formations complémentaires dans les métiers de l’agriculture, l’industrie, l’électricité entres autres », a dit Dame Diop.

Pour les métiers de l’agriculture, les jeunes doivent exploiter les terres cultivables de la région de Tambacounda pour réussir leur développement personnel et celui de leur terroir, a-t-il souligné.

’’Selon les données de l’Agence régionale de développement (ARD), plus de deux millions hectares de terre cultivable existent à Tambacounda. Nous voulons orienter les jeunes vers les métiers de l’agriculture dans l’offre de formation Ecole – Entreprise’’, a dit le ministre.

Pour les inciter à adhérer au programme, le ministre de la Formation professionnelle a relevé que l’Etat accordera une charge forfaitaire de 40 000 CFA à chaque étudiant pendant toute la formation.

’’Nous insistons sur l’entrepreneuriat car l’emploi salarié est une bonne chose mais l’auto-emploi doit être adopté pour régler l’épineuse question de l’emploi’’, a indiqué Dame Diop.

Pour cela, a-t-il poursuivi, les centres de formations vont orienter les jeunes vers les qualifications entrepreneuriales pouvant leur permettre par le biais d’un accompagnement financé ou non financé par la Délégation à l’entreprenariat rapide (DER) d’exercer un métier dans leurs terroirs.

Selon lui, il y a un grand gap à rattraper car la formation ne peut plus se limiter aux formations classiques.

Le programme Ecole-Entreprise d’une durée cinq cibles 25 000 jeunes pour un financement de cinq milliards FCFA.

Source : APS

Pub test